Accessoires pour chiot : que faut-il prévoir pour l’accueillir au mieux ?

accessoires pour l'arrivée du chiot

Un chiot va bientôt faire son entrée dans votre foyer et votre cœur. Si toute la famille est excitée à l’idée d’accueillir un nouveau membre, il n’en demeure pas moins que celui-ci a des besoins spécifiques, propres à son espèce. Vous devez donc vous équiper en amont pour que votre compagnon à quatre pattes se sente bien, en sécurité chez vous et qu’un cadre l’aide à s’adapter à votre mode de vie. Voyons quels sont les accessoires nécessaires pour partir du bon pied avec votre chiot et prendre correctement soin de lui durant ces premiers mois.

Alimentation : un choix important pour la croissance du chiot

Bien sûr, l’alimentation est essentielle pour la bonne croissance et la santé de votre chien. Pour choisir ses croquettes, focalisez-vous sur la teneur en protéines animales (+ de 35%) et en graisses animales (20%) ainsi que la qualité de celles-ci. Ne choisissez jamais les croquettes les moins chères en grande surface, bourrées de céréales et glucides (sucres)… Une alimentation de faible qualité cause souvent des problèmes de santé chez nos chiens. Il existe aujourd’hui de nombreuses marques de confiance qui communiquent de façon détaillée la composition de leurs croquettes : Carnilove, True Instinct, Croq’ la vie, Franklin, Edgard & Cooper, Orijen, etc. Attention, choisissez bien une alimentation spéciale chiot, car les chiens en croissance ont des besoins en calcium plus importants (0,3 g par jour et par kg) que les chiens adultes.

N’achetez pas trop de croquettes en réserve. Il se peut en effet que votre chiot ne les aime pas ou ne les digère pas bien. En général, il faut tester plusieurs marques avant de trouver celle que son chien tolère bien.

Enfin, prévoyez un coin calme chez vous pour servir les repas de votre chiot afin qu’il ne soit pas dérangé par les enfants ou stressé lorsqu’il mange. La ration journalière doit être donnée en trois fois au chiot de race de petite taille jusqu’à ses 4 mois et au chiot de race de grande taille jusqu’à ses 6 mois. Ensuite, vous pourrez passer à deux repas par jour. Bien sûr, votre animal devra toujours avoir de l’eau fraîche à disposition.

Préparer un couchage confortable et sécurisant

chiot qui dort dans un bon litQu’il dorme dans une niche à l’extérieur ou dans un panier à l’intérieur de votre habitation, le chiot doit avoir à sa disposition un couchage douillet, suffisamment chaud en hiver, dans lequel il se sentira en sécurité. Les chiots dorment beaucoup, un bon couchage leur permet d’avoir un sommeil profond et optimal pour leur croissance. Évitez donc de positionner son panier dans des lieux bruyants ou des zones de passage. Cela lui empêchera également de prendre l’habitude de contrôler les allées et venues des membres de la famille.

A noter que le chien est un animal opportuniste. Si son lieu de repos n’est pas assez douillet, il viendra plus facilement envahir les vôtres (canapé, lits), voire se les approprier.

Une caméra d’intérieur pour surveiller le chiot resté seul

Lorsqu’ils sont jeunes, les chiens font des bêtises, que vous soyez présents, absents ou en train de dormir dans la pièce d’à côté. Cela est parfaitement normal et inévitable. Vous devrez vous armer de patience pour qu’il comprenne ce qu’il a le droit de faire et de ne pas faire. Mais voilà, lorsqu’on s’absente plusieurs heures par jour pour travailler, il nous est impossible de surveiller un chiot resté seul à la maison… Heureusement, il existe une solution toute simple à moins de 40€ qui permet à la fois :

  • de voir en direct ce que son chiot fait chez soi ;
  • de visionner les bêtises passées ;
  • de l’interpeller avec sa voix ;
  • d’être alerté lorsqu’il aboie.

Caméra wifi Léon

caméra pour chiot compatible avec smartphone

39€ 35€

Découvrir le produit

La caméra wifi Léon offre toutes ces possibilités. Il suffit de la brancher chez soi et de la connecter à son smartphone via une appli mobile gratuite. A distance depuis son téléphone, on peut donc surveiller son chiot grâce à la caméra qui le filme en permanence. Et ce, même la nuit avec la vision nocturne. Le chiot aboie ? Vous recevez instantanément une notification sur votre smartphone. S’il monte sur le canapé ou joue avec la télécommande, interpellez-le via le haut-parleur de la caméra afin qu’il cesse. Son apprentissage sera plus rapide et surtout, vous pourrez analyser son comportement grâce aux vidéos enregistrées et rester toujours serein lorsqu’il est seul.

Promener son chiot en toute sécurité grâce à une laisse

harnais et laisse sur un chiotIl est parfaitement naturel de laisser son chiot en liberté lorsque les lieux le permettent, il peut ainsi apprendre le suivi naturel, le rappel et surtout se familiariser avec son environnement. Il est néanmoins important de l’éduquer à la marche en laisse dès les premières semaines à vos côtés, en commençant par de très courtes séances de 5 à 10 minutes.

Pour ce type de promenades, vous devrez prévoir un collier plat ou un harnais à sa taille, ainsi qu’une laisse, bien entendu. Si vous souhaitez offrir de la liberté à votre chiot mais que l’environnement n’est pas tout à fait idéal pour cela, achetez une longe légère et suffisamment longue, que vous laisserez traîner par terre. La longe ne s’utilise pas du tout comme une laisse. Elle permet de bloquer le chien en dernier recours, pour sa sécurité ou simplement pour l’inviter à obéir lorsqu’il se détourne de vous.

Une cage ou une ceinture de sécurité pour le transport du chiot

La loi exige que tout chien transporté dans une voiture doit être :

  • soit attaché avec une ceinture de sécurité ;
  • soit placé dans une cage de transport ;
  • soit dans le coffre à condition qu’un filet de sécurité le sépare de l’habitacle.

Si ces règles de sécurité ne sont pas respectées, vous pourriez être sanctionné d’une amende de 4ème classe et d’une perte de 3 points sur votre permis de conduire. Equipez-vous en conséquence car il vous faudra forcément transporter votre chiot en voiture pour aller chez le vétérinaire, ou encore, l’emmener dans différents environnements afin de le socialiser avec des humains et d’autres chiens (dans des parcs, chez des amis, etc.).

Des jouets d’occupation et des jouets pour interagir avec votre chiot

chiot qui joue avec son maitreTous les chiots aiment jouer ! Mais se faire tirer les vêtements et mordiller les mains ou les pieds n’est pas ce qu’il a de plus agréable… C’est pourquoi vous devrez apprendre au chiot à jouer correctement avec les humains, et surtout, lui apprendre qu’il peut jouer avec certains objets, ses jouets, et pas d’autres. Prévoyez donc des jouets d’interaction adaptés à son gabarit, c’est-à-dire des jouets avec lesquels vous pourrez jouer ensemble (balle, corde, boudin). Ces jouets servent aussi à récompenser le chiot lorsqu’il se comporte bien.

Un chiot qui s’ennuie est un chiot prêt à faire des bêtises et donc des dégâts chez vous. N’oubliez alors pas d’acheter également des jouets d’occupation. Ils doivent être donnés au chiot lorsqu’il reste seul afin qu’il puisse rediriger sur ceux-ci son ennui, son anxiété ou sa frustration. Le Kong à garnir de nourriture (yaourt, pâtée, kiri, banane écrasée, etc.) est un jouet parfait et sans risque pour l’occuper pendant ces moments. Mettez-le au congélateur pour que le plaisir dure plus longtemps et donnez-le lui au moment où vous quittez le domicile.

Des petites friandises pour l’éducation du chiot

Les chiots apprennent très vite lorsqu’ils sont motivés. A la maison, en forêt ou en ville, ayez toujours à portée de main des friandises pour l’inciter à vous obéir et faire attention à vous même lorsqu’il y a des stimulations autour de lui. Ces récompenses doivent être délicieuses pour motiver votre chiot, mais veillez à choisir des friandises sans danger pour sa santé. Le chocolat est par exemple interdit pour les chiens car toxique.

Si vous ne souhaitez pas avoir des petits morceaux de fromage, de saucisse ou de poisson séché au fond des poches, un conseil : pensez à investir dans une pochette spéciale. De plus, ces pochettes ont souvent un compartiment permettant de ranger des sacs à déjections canines, ce qui est très pratique.

Des sacs à crottes pour les balades

Puisque vous êtes un maître responsable et un citoyen honnête, équipez-vous de sacs à crottes en prévision des balades avec votre chiot. Le voisinage appréciera ne pas être importuné par les odeurs et les passants seront contents de garder leurs chaussures propres. Surtout, vous ne prendrez pas le risque de recevoir une amende de 35€.

Petite astuce : les sacs à déjections canines sont assez chers dans les animaleries et sites internet spécialisés. Achetez plutôt des sacs à couche de bébé, bien plus économiques. Il sont généralement vendus en grande surface au prix de 1,50€ les 50 sacs plastiques parfumés.

Pour aller plus loin, retrouvez les conseils de Toopet dans cette vidéo :

2 réflexions au sujet de « Accessoires pour chiot : que faut-il prévoir pour l’accueillir au mieux ? »

  1. Bonjour, vous pouvez peut-être me conseiller, j’ai un petit beagle de 4 mois qui tire beaucoup en laisse. C’est mieux d’utiliser un collier ou un harnais ?
    merci bonne soirée

    1. Bonjour ! Que vous utilisiez un collier ou un harnais, il faut passer par l’étape d’apprentissage de la marche en laisse pour que votre chien comprenne qu’il ne doit pas dépasser votre jambe lorsqu’il est tenu en laisse. Dès qu’il vous dépasse, changez de direction afin que la laisse l’oblige à vous suivre. Au début vous n’avancerez que de quelques mètres, c’est normal… avec un peu de patience il comprendra qu’il n’a pas d’autre choix que de vous suivre. De mon point de vue, le collier plat facilite cet apprentissage. Une fois qu’il saura comment bien marcher en laisse, vous pourrez passer au harnais si vous trouvez que c’est plus confortable 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *