Sécuriser le domicile d’une personne âgée en 6 étapes

comment sécuriser le domicile des personnes âgées

La grande majorité des Français souhaitent vieillir chez eux. Si cette solution est synonyme de qualité de vie et d’autonomie, elle n’est pas sans risque. Il faut en effet savoir que chaque année, la plupart des personnes qui décèdent suite à un accident domestique ont plus de 65 ans. Problèmes de coordination, perte d’équilibre, confusion mentale et mauvaise vue sont autant de facteurs pouvant conduire à des accidents domestiques graves. L’alarme incendie est loin d’être le seul dispositif à mettre en place au sein du domicile de vos proches âgés. 

Alors, comment sécuriser le domicile de ses parents ou grands-parents pour limiter les risques d’accident ? Retrouvez ces 6 conseils pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles en sécurité, et le plus longtemps possible.

1. Faciliter la circulation et la manipulation des objets du quotidien

Les capacités physiques étant très souvent diminuées avec l’âge, les objets du quotidien comme les assiettes, les casseroles, ou les vêtements doivent être très accessibles. Ces objets ne doivent surtout pas être rangés dans des placards en hauteur, mais à portée de main. Les mouvements et postures propices aux déséquilibres sont ainsi évités.

De même, dans la cuisine il est souhaitable de rapprocher la table à manger du lave-vaisselle, et des plans de travail pour diminuer la distance parcourue avec des assiettes ou plats dans les mains. Afin de faciliter le transport d’objets lourds tels que des plats, l’utilisation d’une desserte roulante limitera les gestes pénibles et les risques de chute avec ces objets dans les mains.

Toujours dans le but de sécuriser les gestes du quotidien, contrôlez les lieux de passage au sein du domicile de la personne âgée. Les couloirs et autres zones empruntées pour passer d’une pièce à l’autre doivent être vides d’objets pouvant occasionner une chute. Les tapis, plantes en pot et autres petits meubles décoratifs sont à mettre de côté pour que la circulation dans la maison ou l’appartement soit plus sûre.

2. Sécuriser les sanitaires des personnes âgées

salle de bain aménagée pour un parent âgéDans les sanitaires, se lever et se baisser plusieurs fois par jour sont autant d’occasions pour nos proches âgés de chuter voire de se cogner brutalement. Installer des barres d’appui dans les WC et salles de bain est une solution concrète et efficace pour diminuer ces risques. Dans la salle de bain, il est recommandé de changer la baignoire pour un modèle à porte, évitant à la personne âgée d’avoir à enjamber le bord de la baignoire. De même, l’installation d’un siège rehausseur sur les WC facilitera leur utilisation au quotidien.

A cause de l’humidité, les sols des salles d’eau et salles de bain sont particulièrement glissants. Pensez à installer un tapis antidérapant au sol et un revêtement spécial dans la douche. Et si votre proche âgé a du mal à rester en position statique debout longtemps, un siège de bain ou de douche lui apportera plus de confort et de sécurité.

3. Améliorer l’éclairage à l’intérieur comme à l’extérieur

Dans la pénombre, les personnes âgées peuvent très facilement trébucher à cause d’une chaussure mal rangée, d’un coin de meuble saillant, d’une petite marche ou encore d’un outil de jardin oublié. Un éclairage suffisant autour de la maison ainsi que dans toutes les pièces et recoins à l’intérieur du domicile éviterait bien des chutes. 

Vérifiez que la lumière soit présente partout : le porche, le garage, l’entrée, les escaliers, les couloirs, la buanderie, etc. Si nécessaire, remplacez les ampoules et installez des éclairages supplémentaires. Un éclairage automatique avec détecteur de mouvement s’avérera très pratique à l’extérieur et dans certains endroits de la maison. Attention cependant à vous assurer qu’aucun fil électrique ne traîne au sol afin que votre parent âgé ne puisse se prendre les pieds dedans.

3. Installer une mini caméra pour veiller sur ses proches âgés

une personne configurant la caméra pour un vieil hommeMême si votre proche reçoit la visite d’aides à domicile, ces personnes ne restent généralement pas 24h/24h auprès de lui. Les personnes âgées maintenues à domicile se retrouvent seules chez elles plusieurs heures par jour et souvent toute la nuit. Installer une caméra de surveillance est alors idéal pour s’assurer que tout aille bien en un clic. Parmi les solutions du marché, la caméra Léon présente un excellent rapport qualité-prix. Cette mini caméra wifi s’installe en 5 minutes et s’utilise avec une application gratuite sur smartphone. 

En direct via l’appli mobile, les images filmées par la caméra HD permettent de veiller à distance sur ses proches âgés, même la nuit, grâce à la vision nocturne. L’utilisation de cette caméra d’intérieur est idéale pour garder un œil sur des personnes âgées ou malades, tout en préservant leur intimité. Et pour cause, l’allumage et l’extinction de la caméra peuvent être programmés à des heures précises via l’application mobile. Découvrez les nombreuses autres options de la caméra Léon en cliquant ici.

4. Penser des aides pour le franchissement des marches

Monter et descendre les escaliers ou même franchir une petite marche sont des gestes de plus en plus difficiles et de fait dangereux passé un certain âge. Il est donc impératif de rendre les marches plus visibles et non glissantes au domicile des personnes âgées. Outre l’éclairage qui peut être orienté vers les marches pour bien les distinguer, ajouter des bandes de couleur sur les contremarches d’un escalier est une astuce simple mais efficace. 

Côté accessibilité, il est recommandé de fixer une barre d’appui près d’une marche isolée, et d’ajouter bien sûr une main courante solide et pratique le long des escaliers. Enfin, installez un revêtement antidérapant au bord des marches pour éviter les glissades. 

5. Utiliser un bracelet détecteur de chute

Le bracelet ou médaillon détecteur de chute va généralement de paire avec un service de téléassistance facturé sous forme d’abonnement mensuel. femme âgée portant un bracelet détecteur de chuteLe bracelet est doté d’un accéléromètre, il est waterproof et résistant aux chocs. Dès que l’appareil que porte la personne âgée sur elle détecte une perte de verticalité et un choc (chute lourde), il envoie immédiatement un signal aux opérateurs. Après s’être assuré qu’une chute a eu lieu via haut-parleur, le service de téléassistance va alerter les secours qui pourront alors intervenir le plus vite possible. 

Aujourd’hui, le design des bracelets et médaillon détecteurs de chute a été grandement amélioré, ce qui facilite l’acceptation par les personnes âgées d’un petit boîtier à porter sur soi en permanence. En France, Filien ADMR est l’un des leaders du marché des dispositifs détecteurs de chute avec téléassistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *